création en cours

Capture d’écran 2018-03-25 à 09.34.05

Les statues meurent aussi 

           (1ère compilation : Rudolf Laban, Irmgard Bartenieff, Dorothée Gunther et Gundel Eplinius)

(création 2020)

La compagnie Gramma- poursuit son cheminement dans l’usage créatif des archives du répertoire de la danse moderne.

Aurélie Berland propose de redécouvrir des documents inédits, trésors partitionnels qui portent une histoire de corps dont la vision actualise la mémoire collective.

L’appropriation créative est une manière d’intégrer pour transmettre ce qu’elle considère comme une tradition. L’histoire devient alors un matériau comme un sujet littéraire, la structure d’une musique ou une émotion.

Les statues meurent aussi est ainsi un projet de compilations, une anthologie personnelle (et non exhaustive) du corps moderne. La première compilation, pour cinq danseuses, s’attache à la danse moderne allemande et notamment aux travaux de Rudolf Laban, d’Irmgard Bartenieff, de Dorothée Gunther et de Gundel Eplinius.

Le titre du projet Les statues meurent aussi fait référence au film éponyme de Chris Marker qui date de 1953. Le choix de ce film qui dénonce l’exploitation coloniale de l’art primitif est une manière de contextualiser l’art moderne dans ce qui fut une de ses sources majeures d’inspiration.